Si le catalogue produit est indispensable pour le marketing et pour les distributeurs, il est également l’allié des autres métiers de l’entreprise. En effet, ce référentiel commun permet de rassembler et stocker toutes les informations relatives aux produits dans un endroit unique. Ainsi, chacun peut le consulter et suivre l’évolution de l’offre. Mais concrètement, comment cela se passe-t-il ?

Catalogue produit et production : la gestion de la fabrication

Grâce au référentiel produit, les responsables d’ateliers ont accès à toutes les data concernant la production : nombre d’éléments dans une pièce, temps prévu, nombre d’unités à produire, caractéristiques (tailles, couleurs, matières)… Ils peuvent également les modifier, et ainsi alerter toute la chaîne de valeur, qui pourra prendre les mesures adéquates. Au delà d’un référentiel produit, c’est également un outil indispensable pour communiquer autour de l’offre et ainsi alerter en cas de soucis, d’indisponibilité ou d’évolution des matériaux.

Catalogue produit et commercial : la gestion de la distribution

Parallèlement, le catalogue produit est aussi un élément primordial pour la commercialisation et la distribution des produits. En effet, grâce aux différents éléments renseignés, les commerciaux sont en mesure de vendre le produit auprès des différents points de vente. Ils sauront ainsi quels sont les délais de disponibilité, quels sont les matériaux ou ingrédients utilisés pour la production, quel est le prix, la marge pratiquée…

Grâce à la mise à jour en temps réel, ils sont également informés en cas de rupture de stock, de changement de matériaux, d’évolution de prix… Ils utilisent aussi souvent ce référentiel pour décliner le catalogue en ligne dans votre portail e-commerce. Il est donc indispensable que les données renseignées soient fiables et de qualité. La moindre erreur ayant un impact direct sur l’image et l’activité de l’entreprise.

Catalogue produit et achats : la gestion des fournisseurs

La fonction achat est le carrefour entre les fournisseurs, les distributeurs et les clients. Elle détient un patrimoine de data important qu’il faut valoriser en interne en les centralisant dans le catalogue produit. Cependant, 43% des acheteurs déclarent que le principal obstacle à l’utilisation intelligente des données de l’entreprise est la mauvaise qualité de l’information*.

Pour optimiser la qualité de la data et donc du catalogue produit, il convient de mettre en place des processus de collecte de données automatisés pour suivre les mises à jour de chaque fournisseur : soit directement via un outil de SRM (référentiel fournisseurs), soit en les collectant depuis les fichiers Excel ou CSV communiqués directement par ces derniers. Ainsi, le risque d’erreurs diminue, les informations sont actualisées et tous les services disposent des données utiles concernant les fournisseurs.

Catalogue produit et logistique : la gestion des stocks

Avec l’avènement du multi-canal, voire de l’omni-canal, et la montée en puissance de la concurrence, il n’est pas question d’être en rupture de stock. Les consommateurs ne sont plus aussi fidèles à une marque ou un point de vente qu’auparavant. Il faut que le produit soit disponible au bon endroit et au bon moment.

Une gestion des stocks minutieuse est donc indispensable. Grâce à un catalogue produit rigoureusement rempli avec des données fiables et qualifiées, cette gestion devient plus simple. Ainsi, vous connaissez les délais de réapprovisionnement, les prévisions de vente et les points de distribution. De plus, vous savez exactement la place dont vous avez besoin pour stocker tel ou tel produit. D’où l’importance d’utiliser les bonnes unités de mesure pour tous les produits : en mètre par exemple, afin d’éviter les erreurs et les mauvaises appréciations ! Quel dommage de prévoir 100 m d’espace alors qu’un mètre suffisait (mais spécifié en cm dans le catalogue…). Encore une fois, il est important de diffuser les bonnes pratiques en terme de data à toutes les équipes concernées.

Catalogue produit et contrôle de gestion : le pilotage de l’activité

Le catalogue produit est également indispensable au pilotage de l’activité. En effet, utiliser les données renseignées dans le référentiel produit permet de déterminer des indicateurs de performance précis et prédictifs. Ainsi, les délais de disponibilités, les prévisions de vente et les rapports d’activité directement remontés dans l’outil permettent d’ajuster le pilotage de l’activité en temps réel et de réagir aux éventuels écueils rapidement.

Catalogue produit et communication : l’image de l’entreprise

Donner une bonne image à votre entreprise est la priorité numéro une de votre service communication. Là encore, le catalogue produit est un outil indispensable à mettre à leur disposition. Ainsi, ils sont en mesure de produire des images, vidéos et autres éléments graphiques adaptés à vos offres. Ce qui fera le lien avec les distributeurs, les responsables e-commerce, les différents points de vente, les commerciaux…

Bien évidemment, cette liste peut varier selon vos secteurs d’activité. Cependant, ne négligez pas l’impact de la donnée sur toute votre chaîne de valeur. Si une erreur peut sembler anodine au premier abord, elle pourra avoir une conséquence plus importante sur un autre service.

Source : entreprisedigitale.info