(previously on Game of datas)

MDM Cenisis Gouvernance des Données

Tout comme Jon Snow, votre courage et votre persévérance ne sont plus à démontrer.
Votre conquête des territoires de la Gouvernance de la Donnée avance à grands pas, avec son lot de belles et valeureuses victoires (et oui,vous êtes un vrai Jon Snow, celui de la data il va sans dire). Encore quelques unes dans votre escarcelle et la Gouvernance de la Donnée vous sera toute acquise.

Aujourd’hui, vous vous attaquez à ce territoire central et stratégique, celui du MDM.

Quelles sont ses frontières, quelles armes privilégier, quelle stratégie mettre en place pour remporter cette nouvelle victoire ?


Quel périmètre couvre le territoire du MDM ?

 

Le MDM (pour Master Data Management) ou encore pour les plus francophones d’entre vous, GDR (Gestion des Données Référentielles) regroupe l’ensemble des solutions permettant de centraliser toutes les données stratégiques de référence de l’entreprise (Produits / Offres / Services, Clients, Finance, Immobilier, Fournisseurs,…).

L’objectif du MDM est double :

  • permettre aux utilisateurs de disposer d’un référentiel unique d’informations partagées, mises à jour, fiables et intègres ;
  • augmenter la valeur du patrimoine des données en termes d’usages métiers.

Le MDM peut souvent être apparenté au PIM (pour Product Information Management) voire au CIM (pour Customer Information Management). Ils en sont, à notre sens, des “sous-territoires”.

En effet, les solutions de type PIM permettent de centraliser dans un référentiel unique, toutes les informations liées aux produits (caractéristiques techniques, descriptions, références, nomenclatures, photos, contenus médias, etc.). L’intérêt majeur est de sécuriser les processus de commercialisation des produits entre différents canaux de vente. Le CIM / CRM permet quant à lui d’appréhender le comportement des clients afin de mettre en place les bonnes stratégies commerciales et ainsi d’optimiser la valeur client dans l’entreprise.

Pourquoi ce territoire est-il si stratégique ?

 

Au sein des organisations, les données référentielles sont généralement dispersées, dupliquées, stockées et gérées dans des applications aussi diverses que variées. Conséquences :

  • des coûts de maintenance exponentiel et des pertes de temps pour maintenir les données au sein de systèmes hétéroclytes
  • un risque d’incohérence des données et de non préservation de leur intégrité
  • une absence de contrôle des données : quel système utilise quelles données référentielles et avec quels privilèges ?
  • une absence d’unicité et de cohérence : impossible de déterminer entre 2, quelle version de la donnée est la bonne
  • l’impossibilité pour les métiers de consolider des indicateurs fiables et donc le risque de prendre des décisions sur des données erronées.

Le MDM vise donc à améliorer de façon durable la qualité, la maintenabilité et l’accessibilité des données référentielles à tous les niveaux de l’organisation. Centralisées à un endroit unique, elles sont ainsi distribuées régulièrement aux applications clientes à la fréquence nécessaire.

 

Quel plan de bataille adopter pour remporter cette victoire ?

 

Nous ne vous le dirons jamais assez : armes de pointe et guerrier sélectionnés sur le volet seront vos parfaits alliés pour réussir cette conquête. À condition que ces derniers soient utilisés de manière efficiente et habilement organisés.

La réussite d’un projet MDM passe tout d’abord par 4 étapes clefs :

  • l’identification des sources de données de référence,
  • la définition métier de votre référentiel,
  • la construction de l’architecture de votre référentiel,  
  • la mise en oeuvre, le maintien et l’optimisation du référentiel au rythme de vos besoins.

Pour y parvenir, nous vous conseillons de vous appuyer sur des soldats aguerris, experts du MDM et plus largement de la Gouvernance des Données. Ils seront à même :

  • de vous accompagner sur les phases amont d’audit et de conseil,
  • de vous challenger sur le nouveau modèle organisationnel à mettre en place,
  • de vous épauler sur la mise en oeuvre, le choix et le déploiement de l’artillerie adaptée à cette conquête (les solutions logicielles nécessaires et dédiées à vos métiers et à votre organisation).

Voilà, vous êtes fin prêt à relever ce combat… Il va sans dire que la victoire vous serait toute acquise si vous faisiez des troupes de Cenisis, vos alliés ! Je dis ça, je dis rien…

Quoiqu’il en soit, n’oubliez pas : “Summer is coming…” Cette trêve estivale est LA période propice pour prendre de la hauteur et préparer l’assaut final de la rentrée…  À bon entendeur !

Bel été à tous…