Introduction 

 

Nous pouvons tous au quotidien accéder, créer et partager à grande échelle des contenus photos, textes ou vidéos. La même facilité d’accès et de consommation n’existe pas pour les données. 

 

Massifier l’accès et les usages de la donnée pour tous représente une véritable opportunité ! Il faut permettre aux organisations, aux collaborateurs mais aussi aux individus d’accéder sans effort à une information fiable – data-driven (fondée sur les faits) – à tout moment et sans compétences techniques. L’objectif est de rendre les données pleinement accessibles et intelligibles, de faciliter leur réutilisation et permettre à chacun d’avoir une expérience simplifiée, immédiate et mémorable de la donnée comme de n’importe quel autre contenu. 

 

Pour en savoir plus, nous avons interrogé Jean-Marc Lazard, CEO et co-fondateur d’Opendatasoft. 

 

Description ODS 

Opendatasoft est le leader européen en matière de démocratisation de la donnée. L’entreprise propose une plateforme SaaS all-in-one pour créer rapidement les meilleures expériences data sur le digital pour tous types d’audiences internes et/ou externes, de l’expert-technique au consommateur-citoyen. Cela permet à ses clients d’accélérer leur transformation digitale et leur développement, de transformer positivement leurs opérations et d’établir des relations plus transparentes avec leurs parties prenantes. Plus de 300 organisations dans le monde ont ainsi adopté la plateforme proposée par Opendatasoft : Schneider Electric, le Groupe BPCE, SFR, Veolia, Enedis ou encore Saint-Gobain, des ministères ainsi que des villes telles que Paris, Vancouver, Lille, Bristol, Namur ou Eindhoven.

 

 

  • Qu’est-ce que la démocratisation des données ? 

 

 

Les données sont produites en masse dans tous les secteurs d’activité et par tous les types d’organisations (entreprises privées, administrations centrales, collectivités territoriales, etc.). Et leur valeur est aujourd’hui largement reconnue par l’ensemble des acteurs comme levier d’amélioration de leur efficacité interne, de création de nouveaux services et de revenus mais également de consolidation des liens de confiance avec leurs parties prenantes internes et externes.

 

Pourtant, alors que nous sommes tous capables de créer et de partager des contenus photos, textes ou vidéos. La même facilité d’accès et de consommation n’est pas appliquée aux données.

 

L’enjeu est donc de rendre les données pleinement accessibles et intelligibles, autrement dit, de les démocratiser pour faciliter leur réutilisation et permettre à chacun d’avoir une expérience immédiate de la donnée et d’accéder à des insights concrets comme n’importe quel autre contenu. 

 

Démocratiser la donnée, c’est permettre à tous – citoyens, consommateurs, collaborateurs – d’accéder facilement aux données dans son quotidien personnel ou professionnel et de pouvoir la réutiliser et la consommer très simplement dans des formats numériques adaptés à ses besoins (datavisualisations, reporting, pages web, APIs, etc) et quelles que soient ses compétences techniques. 

 

 

  • Quels sont les bénéfices d’une démarche de valorisation des données pour les organisations ?

 

 

La démocratisation des données nous concerne tous. Grâce à la donnée, les collaborateurs prennent des décisions plus avisées, les citoyens ont une meilleure compréhension des performances des organismes publics et les consommateurs sont en mesure d’en savoir plus sur leurs achats, etc.

 

Plusieurs usages peuvent être mis en place en fonction des objectifs et des bénéfices attendus : 


L’open data pour améliorer la transparence et renforcer les relations avec les parties prenantes. Que ce soit pour des collectivités, des institutions publiques et même des entreprises privées, l’ouverture des données pour tous permet de communiquer avec précision, impact et clarté sur ses actions et de participer à la transformation durable de son secteur tout entier. Par ailleurs, une démarche open data peut aider à booster l’attractivité et à développer de nouvelles synergies dans ses écosystèmes.  

 

Nous accompagnons de nombreuses collectivités et institutions publiques dans leurs démarches open data, mais également des entreprises privées comme IQVIA qui a pour ambition d’être pionnier dans le secteur de la santé. L’organisation souhaite transformer ses données en information “augmentée”, à forte valeur ajoutée, en la publiant en open data.

 

La data en self-service pour améliorer l’efficacité et la prise de décision. Cette démarche permet de rendre les données immédiatement accessibles, compréhensibles et interprétables par les différentes strates hiérarchiques et départements métiers d’une organisation. Cette mise à disposition de la donnée en libre service (via un catalogue, des applications métiers, tableaux de bord de pilotage et d’indicateurs clés), permet d’améliorer l’efficacité des collaborateurs dans leurs tâches quotidiennes et d’améliorer leur réactivité sur le terrain. Plus généralement, les organisations qui adoptent une approche data-driven obtiennent  une meilleure efficience et bénéficient de la création de nouveaux usages qui permettent de soutenir leurs enjeux business. 

 

Lamie mutuelle propose par exemple à tous ses collaborateurs une vision client 360° grâce à une donnée unifiée et intelligible via des dashboards décisionnels, des fiches adhérents 360°, mais aussi en enrichissant son CRM et ses Apps de type “espace adhérent”. Grâce à Opendatasoft,Lamie mutuelle a fortement dynamisé sa performance opérationnelle et son développement. En adoptant cette démarche data-driven,la mutuelle peut mieux se préparer aux défis futurs.

 

La création de Services Data pour créer de la valeur dans ses écosystèmes, booster son attractivité et développer de nouveaux revenus. Les données peuvent être utilisées comme leviers de croissance, de compétitivité et de performance en proposant de nouveaux services et offres « Data as a service » à des partenaires de l’écosystème qui souhaitent optimiser et piloter leurs stratégies de développement.

 

 Schneider Electric a créé une marketplace data à destination de ses partenaires. Cette initiative leur permet de disposer de données déterminantes pour se développer. Elle a également permis de dynamiser une communauté d’experts qui partagent des idées et des bonnes pratiques dans le domaine de l’énergie.

 

 

  • Pourquoi les organisations ne parviennent pas à valoriser pleinement leurs données ?

 

 

Malgré le potentiel associé aux usages de la donnée, seulement 50 % des décideurs déclarent que leur organisation est engagée dans une démarche de valorisation. 

 

En effet, les organisations qui souhaitent valoriser leurs données font face à plusieurs défis : 

  • les données sont exploitées en silos et ne sont accessibles qu’aux seuls experts dans les organisations (data analysts, data scientists, etc), 
  • Les citoyens, collaborateurs ou partenaires ne sont pas suffisamment informés sur les bénéfices et les usages de la donnée ce qui limite le potentiel d’innovation. 
  • Les outils data ne sont pas adaptés aux usages et ne permettent pas de créer des expériences adaptées aux besoins 

 

En majorité, les investissements réalisés par les organisations ne permettent pas de tirer pleinement partie du potentiel des données. C’est notamment ce qui ressort de notre dernière étude selon laquelle 40 % des décideurs interrogés déplorent la complexité des outils data en place dans leur organisation.

 

Et pour cause : valoriser ses données ne se résume pas au stockage ou à l’utilisation de solutions métier. Il faut permettre à toutes ses parties prenantes (internes et externes), de pouvoir consommer les données très simplement, sous forme de visualisations intelligibles et partageables dans les formats digitaux adaptés à leurs besoins.

 

 

  • Comment engager toutes les parties prenantes dans un projet de démocratisation des données ? 

 

 

Dans les organisations, tous les métiers et utilisateurs finaux peuvent bénéficier des informations issues de vos données. Encore faut-il trouver les moyens d’engager toutes ces parties prenantes, qui n’ont pas les mêmes besoins ni les mêmes niveaux de compétence face à la data. 

 

Créer des expériences data dans des formats adaptés 

 

Pour faciliter la compréhension de vos données par les différentes strates hiérarchiques de votre organisation et vos parties prenantes externes, il est indispensable de les présenter sous différents formats : catalogues, maps, data stories, graphiques, dashboards, applications métiers, etc.

 

En effet, le format que vous choisissez pour partager vos données fait partie de l’expérience que vous proposez et sera déterminant pour garantir l’accès et la bonne compréhension des informations. Par exemple, les collaborateurs n’ont pas de compétences avancées ont besoin de visualisations simples et compréhensibles en un coup d’œil alors que les collaborateurs du département des finances auront besoin de dashboard plus approfondis et sur des modèles auxquels ils sont habitués. 

 

En choisissant le bon format pour vos données, vous permettez à tous d’accéder à des insights concrets, accessibles et actionnables simplement, et c’est souvent ce qui fait défaut aux organisations et qui explique que les données ne sont pas ré-utilisées à grande échelle. 

 

Partager les expériences data de manière intuitives 

 

Un autre critère déterminant de votre réussite est de rendre disponibles facilement ces visualisations. Si vos données ne sont pas disponibles au bon moment et à la bonne personne, elles n’auront pas de valeur et ne vous permettront pas de créer des usages. L’accès aux données ne doit pas être une étape supplémentaire mais doit s’inscrire dans les habitudes déjà établies des utilisateurs. 

 

Ainsi, les collaborateurs qui se trouvent sur le terrain auront besoin d’applications métier pensées pour leur faire gagner du temps, les utilisateurs finaux auront besoin de trouver l’information sur une application dédiée ou un portail open data, les employés de bureau seront plus efficaces en exportant directement les données depuis le catalogue, et enfin, les parties prenantes externes seront à la recherche d’APIs pour réutiliser les données.

 

Ces pratiques impliquent de gérer les accès de chacun de manière sécurisée et personnalisée. 

 

Accompagner les parties prenantes dans les usages de la donnée

 

Pour créer des usages métier à partir de vos données, il est capital de démontrer les bénéfices que peuvent en tirer vos parties prenantes. En interne, la mise en place d’une stratégie de gouvernance des données permet de poser des bases solides, mais il est nécessaire d’aller plus loin pour diffuser pleinement la culture des données au quotidien dans l’organisation. La mise en place de formations personnalisées ou encore d’un portail “bac à sable” sont souvent des leviers importants pour embarquer toutes les équipes. 

 

Nous observons également de nombreuses bonnes pratiques parmi nos clients pour accompagner les utilisateurs finaux (citoyens, consommateurs, partenaires) qui souhaitent consulter ou réutiliser les données. Par exemple l’envoi de documents pour formaliser l’utilisation des données et des APIs ou des parcours d’accompagnement disponibles directement sur le portail open data. 

 

 

  • Comment rentabiliser les investissements data déjà effectués ?  

 

 

Les organisations investissent déjà massivement dans des solutions sophistiquées de collecte et de stockage des données. Mais il leur manque une plateforme pour réellement démocratiser la donnée et la mettre entre les mains de toutes leurs parties prenantes. 

 

La solution : une plateforme data qui apporte la “couche” expérientielle nécessaire pour  consommer les données très simplement.

 

Opendatasoft propose cette brique technologique au coeur de votre SI et vous permet de : 

  • Connecter toutes vos sources de données,

 Préparer les données en croisant différents datasets et en améliorant leur qualité

  • Publier les données et gérer les accès en fonction des besoins de vos parties prenantes
  • Visualiser les données sous différents formats adaptés aux besoins d’informations de vos cibles (dashboards, data stories, maps, catalogues)
  • Partager vos expériences data aux parties prenantes de votre choix sur tous les canaux et quel que soit leur niveau de compétences (APIs, exports, Apps et sites)

 

Grâce à une telle plateforme, les organisations peuvent réellement démocratiser la donnée et rentabiliser les investissements déjà réalisés pour la stocker et la traiter. 

 

 

  • Quelles sont les fonctionnalités clés pour choisir votre partenaire technologique en matière d’expérience data ? 

 

 

Chez Opendatasoft, nous construisons depuis 10 ans une plateforme de démocratisation des données pour permettre à toutes les organisations de valoriser leurs données et d’en faciliter l’accès et la réutilisation.

 

Dans cette démarche, nous développons de nombreuses fonctionnalités qui nous permettent de faire la différence auprès de nos clients : 

 

Peu importe où les données sont rangées dans le système d’information de votre organisation et quel que soit leur format d’origine, du CSV au JSON, Opendatasoft est la plateforme qui vous permet de toutes les réunir au même endroit, pour les valoriser ensuite de la façon la plus pertinente. Nous proposons près de 80 connecteurs à des applications métiers et business aussi variées que Sharepoint, Google Drive, Salesforce, Airtable ou ArcGIS*.

 

 

  • Les datavisualisations avec ODS Studio :

 

Pour simplifier la création de datavisualisations, nous avons créé ODS Studio. Cet outil no-code de création de datavisualisations a été conçu pour créer rapidement et intuitivement des graphiques et des indicateurs, les organiser à la souris dans une page web et les partager vers les parties prenantes de votre choix. Si Opendatasoft démocratise la création de pages de reporting et de data storytelling pour tous les experts métiers grâce à ODS Studio, les experts de la donnée ne sont pas en reste puisqu’ils disposent, depuis la naissance de la plateforme en 2011, d’un éditeur de pages HTML/CSS.

 

 

  • Les APIs Opendatasoft : 

 

 

Pour chaque dataset créé sur notre plateforme, nous générons automatiquement des APIs standardisées enrichies d’une documentation de référence. C’est un avantage inestimable pour permettre à toutes les parties prenantes de nos clients de récupérer les données, toujours à jour et dans des formats adaptés à la réutilisation. 

 

En parallèle, nos équipes fournissent un accompagnement sur mesure à chacun de nos clients afin de les aider à gagner en autonomie sur la plateforme.