BLOG

Comment les données améliorent la chaîne logistique ?

Avec l’explosion du e-commerce, la maîtrise de la supply chain est essentielle pour optimiser les coûts de l’entreprise. Confrontée à de nombreux défis, la supply chain se trouve souvent tiraillée entre un volume de commandes croissant et une exigence toujours plus forte des clients en matière de réactivité. En ce sens, l’analyse des données peut être cruciale afin d’optimiser la chaîne logistique de votre entreprise et ses performances. 

La supply chain, stratégique pour les entreprises

La supply chain est un véritable levier de performance pour l’entreprise et de satisfaction pour les clients. Les deux sont étroitement liés et un dysfonctionnement de la chaîne logistique a vite fait d’enrayer cette dynamique, et ce, même si le produit est qualitatif.

Afin que la supply chain soit pleinement opérationnelle, elle doit proposer non seulement le bon produit, mais aussi l’acheminer au bon endroit, au bon moment et selon la quantité souhaitée. En d’autres termes, l’enjeu principal de la supply chain est de réduire les délais d’acheminement et le coût tout en améliorant la qualité de service et la satisfaction client.

Par ailleurs, les évolutions du marché, notamment depuis la pandémie de covid-19, ont complètement transformé les attentes des clients. 

Le secteur du retail, en particulier, se trouve désormais face à un problème de taille : l’imprédictibilité du marché. En conséquence, les entrepôts sont contraints de s’adapter et ont besoin d‘être accompagnés afin de se poser les bonnes questions : comment prévoir l’activité ? Comment le faire et que mettre en place ?

Une des solutions possibles est alors de s’appuyer sur des analyses prédictives. Ce sont des outils de pilotage précieux non seulement pour les équipes, mais également pour le directeur d’entrepôt et la direction générale. Elles permettent de marier vision opérationnelle et stratégique et de vérifier que les engagements vis-à-vis du client sont bien respectés.

La data : coordinatrice des maillons de la chaîne logistique

Beaucoup de facteurs peuvent impacter le bon fonctionnement de la supply chain : état du trafic, mode de livraison, disponibilité des entrepôts, gestion des ressources humaines, panne des véhicules de transport, etc. Un manque d’exactitude ou de qualité de la donnée peut affecter l’ensemble de la chaîne logistique (transport, stockage, livraison…). Ainsi, un poids ou une taille erronés peuvent générer des difficultés de chargement ou même de moyen de transport (ex. : camion classique au lieu de camion frigorifique…). De ce point de vue, la récolte et l’exploitation des données représentent une opportunité pour optimiser la chaîne logistique. Prenons quelques exemples précis. 

  • Tout d’abord, disposer de données de commande fiables aide à analyser l’activité et anticiper les aléas du marché. Elles servent alors à prévoir la demande, les besoins d’approvisionnement.
  • De même, une chaîne logistique data driven contribue à mieux gérer les ressources humaines et éviter les cas de sous-effectif ou sureffectif dans les équipes de manutention. Grâce aux données et aux prévisions qui en découlent, il est possible d’anticiper la charge de travail et le volume de marchandises et ajuster les effectifs. Un point déterminant lors de période de fortes consommations (rentrée, Noël…).

Un pilotage efficient par la data

Surveiller les indicateurs de performance clés (KPI) est essentiel pour garantir une gestion efficace de la chaîne logistique basée sur les données. 

Outre quelques KPI génériques stratégiques à suivre (RH, Financier, Qualité, Sécurité), les responsables supply chain doivent scruter des KPI métiers comme le taux de rotation des stocks, les délais de livraison, le taux de conformité, les dépenses de main-d’œuvre qui donnent une vision globale des performances de la chaîne logistique. Sans compter, d’ici à 2024, la dimension RSE, avec, notamment, le suivi du CO2 émis par le service supply chain.

Ainsi, afin de simplifier leurs dashboards, les responsables supply chain utilisent plus couramment l’OTIF, “On Time In Full”. Cet indicateur précieux aide à suivre plusieurs pans des processus supply en exprimant, en pourcentage, la qualité du service logistique.

Concrètement, l’OTIF fait référence aux commandes livrées à temps et en intégralité. Il  mesure donc la performance de la supply chain et indique le pourcentage de commandes traitées avec succès. Il prend en compte différents paramètres de la commande : est-elle envoyée au bon endroit ? Contient-elle les articles demandés ? A-t-elle été livrée à l’heure ? Comprend-elle les quantités demandées ?

Outre la qualité du service logistique, il renseigne aussi sur la performance fournisseur. Ainsi, un OTIF faible est le signe d’éventuelles erreurs qu’il convient d’identifier et corriger au plus vite.

Grâce aux informations précises qu’il remonte, l’OTIF apporte alors de nombreux avantages aux entreprises comme : 

  • L’amélioration de la satisfaction client : la logistique respecte non seulement les quantités, mais aussi les conditions de livraison.
  • La réduction des coûts logistiques : lorsque l’OTIF est élevé, les retours produits sont moins fréquents, ce qui engendre moins de frais.
  • L’optimisation de l’espace de stockage : un entrepôt ayant un OTIF élevé arrive à planifier sa logistique et optimiser son entrepôt en fonction de ses commandes.

Pourquoi être accompagné par un expert de la data ?

Cenisis vous appuie dans votre démarche d’analyse de la donnée afin de vous aider à gérer celles-ci en amont et permettre leur restitution en dashboarding. Le but est de vous permettre d’avoir un état des lieux présent et passé de votre supply chain afin de réaliser des prévisions de ventes.

Par ailleurs, Cenisis vous conseille dans la mise en place des prérequis indispensables à une bonne stratégie data et l’identification des problématiques de votre supply chain (transport, stockage…). La Cenisis Academy, et notamment sa formation Data Storytelling, contribue, par exemple, activement à l’amélioration de l’exploitation des données au niveau de votre chaîne logistique.

La quantité croissante de données disponibles offre aux acteurs de la supply chain des opportunités pour des analyses approfondies et la détection précoce de problèmes potentiels. Toute la chaîne de valeur est concernée : fabrication, approvisionnement, stockage, livraison… Grâce à l’automatisation et l’IA, qui se développent rapidement, les prévisions de ventes seront de plus en plus précises, permettant, à terme, une gestion des stocks améliorée et une prise de décision plus rapide. Il est plus que temps de placer la data au cœur de votre supply chain ! 

 

Jérôme Denolf

Manager Pôle Insight

Profil Linkedin