Data manager, data steward, data architect, data analyst… sont autant de profils présents sur le marché. Cependant, les métiers de la data évoluent rapidement, il est donc essentiel d’anticiper et de s’entourer du consultant data du futur. Mais, quelles sont ses compétences ? Quelles sont ses missions ? Quelle est son expertise ? Découvrez les profils data de demain.

Le Data Engineer : le premier maillon de la chaîne data

Data Engineer

Le Data Engineer conçoit et développe les outils et infrastructures nécessaires à l’analyse des données. Il veille à créer un écosystème permettant le traitement de volumes importants de données tout en garantissant la sécurité de celles-ci. Il représente le premier maillon de la chaîne de traitement de données.

Au-delà des compétences techniques, le Data Engineer est un manager capable d’animer son équipe et de prendre les décisions suite aux retours du terrain. Il doit également anticiper les usages des équipes de Data Science. Son rôle est donc clé dans votre démarche de gouvernance de la donnée.

Le Data Integrator : le technicien de la donnée

data integrator Construire et déployer les flux de données est indispensable pour toute organisation. Pour cela, vous avez besoin de vous entourer de profils techniques, capables d’appréhender vos enjeux et votre contexte et de s’y adapter. Le Data Integrator devient alors l’homme de la situation.

Doté d’un excellent esprit d’analyse, il saura choisir la méthodologie adaptée à chaque projet pour gérer et mettre en place les flux nécessaires et permettre l’exploitabilité des données. Ses missions sont multiples : permettre la collecte, le stockage et l’exploitabilité fluide des données ainsi que construire les outils de collecte et d’analyse des données (structurées et non structurées).

Le Data Usage Manager : le guide pour l’usage de vos données

Mettre en place une stratégie de gouvernance des données, c’est bien. Mais c’est loin d’être aussi simple de se lancer sans expérience dans ce domaine. Le Data Usage Manager entre alors en scène.

Ses missions consistent à définir, cadrer et gérer les projets d’usage de la donnée, quel que soit le secteur d’activité. Il est également un soutien à la définition des règles de nommage, de gestion et de qualité des données. Tout cela en assurant le pilotage et la réussite des projets. En clair, il est un véritable guide dans vos démarches de data management.

L’Open-Data Manager : le maître de la donnée ouverte

La transparence s’impose de plus en plus dans la société, et dans les entreprises. C’est déjà le cas pour le domaine financier, ou encore la traçabilité alimentaire. Nous parions donc que cela va s’étendre à d’autres secteurs et il vaut mieux anticiper ce phénomène. C’est pour cela que l’Open-Data Manager est l’avenir.

Véritable passionné de data management, il sera amené à intervenir sur tous les projets d’ouverture de données. Concrètement, son rôle est de faciliter la recherche d’information. Pour cela, il crée des bases de données fiables et vérifiées et les met à disposition de tous. Il a aussi pour rôle de construire et diffuser une véritable culture de la donnée auprès des collaborateurs, de les accompagner dans cette démarche.

Le Data Storyteller : le conteur de la donnée

data storyteller La data est l’or noir des entreprises, tous secteurs confondus. Même si la situation évolue, son traitement est encore complexe. Et une problématique persiste : comment rendre la donnée compréhensible ? C’est le rôle du métier de demain : le Data Storyteller.

Sa mission est de communiquer au mieux l’information auprès des différentes cibles, souvent par le biais d’une histoire faisant appel à l’affect, pour que le lecteur n’ait pas besoin de fournir de gros efforts de mémorisation. Cette manière d’appréhender la data permet une meilleure compréhension par les différents niveaux hiérarchiques d’une entreprise.

Le Data Scientist : l’analyste hors pair

Loin d’être un nouveau métier, il reste un métier data d’avenir. De plus, nous le constatons de plus en plus que de nombreuses définition du poste existent. Il nous semble donc important de rappeler ici les vraies missions du Data Scientist : analyser et exploiter les données. Cela passe par plusieurs étapes : comprendre le besoin du client, faire des recommandations, trouver des solutions et les intégrer à l’entreprise…

Véritable analyste, le Data Scientist a une appétence particulière pour les chiffres et les statistiques. Il doit également posséder quelques notions concernant les langages de programmations. Mais surtout, il est curieux, a un esprit d’entrepreneur et sait communiquer avec ses clients.

Bien évidemment, cette liste est amenée à évoluer au fil du temps. Mais pour initier ou renforcer votre démarche de Data Governance, ces profils seront vos alliés. Une question ? Un projet ? N’hésitez pas à nous contacter.

livre blanc consultant