Toutes les démarches liées à la donnée doivent être intégrées à une stratégie plus globale d’entreprise. Il ne faut donc pas se lancer sans objectifs et intentions précis. Dans cet article, nous vous indiquons les étapes clés  à suivre pour mettre en place un projet d’Open data au sein de votre structure.

Étape 1 – Définir une méthodologie propre à l’Open Data

méthodologie open data Se lancer sans dessiner les contours d’un projet d’Open Data serait une erreur. Il est indispensable de suivre une méthodologie claire et précise.

Définir les objectifs

Pourquoi souhaitez-vous ouvrir les données ? Quels sont les buts ? Cela peut être pour soutenir l’innovation, faire preuve de transparence ou encore améliorer la  collaboration. Quelles que soient vos motivations, il faut qu’elles soient clairement définies et communiquées à vos collaborateurs.

Définir les cibles

Il est également indispensable de définir les cibles du projet Open Data : vos clients ? Vos partenaires ? Les collectivités ? Les collaborateurs uniquement ? Là encore, c’est une étape à ne pas négliger, pour ne pas vous disperser et mener votre projet au succès.

Mettre en place une équipe projet

Tous les collaborateurs ne pourront pas prendre part au projet. Il est donc nécessaire de désigner une équipe Open Data, constituée de référents métier, data et IT. Chaque responsable fera le pont entre le projet et ses équipes, afin de remonter les besoins terrains et d’informer sur l’avancée du projet.

Étape 2 – Sélectionner la donnée utile à partager

partager data Partager des données, c’est bien. Partager les bonnes data, c’est mieux. Toutes les données ne sont pas partageables (je vous invite à consulter l’article « Quelles données partager ? »). Il faut donc sélectionner les data utiles aux cibles identifiées. C’est un travail minutieux qui sera mené par l’équipe projet et qui nécessite la collaboration de l’IT et des métiers pour un résultat optimal.

Cette étape permet de faire l’inventaire des données en interne et d’identifier les sources les plus utiles. Ensuite, il est nécessaire de décider du format sous lequel elles seront diffusées  et partagées : il doit rester compréhensible et être utilisable par des partenaires externes. Cette étape permet d’identifier les projets à fort ROI, en affinant les besoins, la granularité et la volumétrie des données.

Étape 3 – S’équiper des bons outils Open Data

solution open data Une fois la méthodologie rodée et la démarche engagée, il est temps de déployer un portail Open Data qui sera le support de la libération des données. Plusieurs outils sont à votre disposition : CKAN (Comprehensive Knowledge Archive Network), Etalab ou encore Opendatasoft. Ces solutions digitales permettent de faciliter le partage des données à travers des API et de créer des visualisations interactives (ou non) des data. 

Pour bien choisir l’outil, nous vous conseillons de définir les critères les plus importants pour vous :

  • prix,
  • fonctionnalités,
  • hébergement,
  • technologies…
  • puis de benchmarker le marché en fonction.

N’oubliez pas de prendre en compte vos ressources disponibles pour ce projet et leurs compétences techniques pour évaluer si elles pourront assurer la maintenance de l’outil. Pour être sûrs de ne pas vous tromper dans votre choix, nous vous conseillons de vous faire accompagner par des experts de la data : de la rédaction du cahier des charges au déploiement de l’outil.

Étape 4 – Faire vivre la démarche

démarche open data Bien évidemment, comme pour tout projet structurant , il est indispensable de communiquer aux collaborateurs en s’appuyant sur des réunions, des outils de communication interne… Sans cela, vous ne pourrez pas engager vos équipes dans la démarche. N’hésitez pas à présenter le plan d’actions et les avancées durant toute la durée du projet.

Ensuite, il faut communiquer auprès de vos cibles externes pour informer sur la disponibilité des données, les modalités de partage… Cela permet également d’entretenir votre image, de montrer que vous évoluez, que vous innovez.

Se lancer dans une démarche Open Data n’est pas toujours chose aisée. C’est pourquoi il est nécessaire de suivre une méthodologie et de ne pas se précipiter. Pour mettre toutes les chances de votre côté, pourquoi ne pas vous faire accompagner par un expert de la data ? Nos consultants se tiennent à votre disposition.